Pour les jeunes

Nous pouvons discuter avec toi de tes problèmes. Quand des adultes font du mal à des enfants et à des jeunes, c’est inacceptable; et parfois, c’est une situation de mauvais traitements. Les mauvais traitements peuvent prendre diverses formes.

Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour améliorer ta situation et te garder en sécurité.

Des actes comme crier après quelqu’un, frapper et pousser peuvent tous être des formes de mauvais traitements. Négliger quelqu’un, refuser de lui donner du soutien et ne pas lui donner de nourriture et de logement adéquats peuvent également être des mauvais traitements. C’est inacceptable de maltraiter les enfants. Ce n’est jamais ta faute.

Si tu penses être maltraité ou qu’un ami se fait maltraiter, téléphone‑nous, nous pouvons t’aider.

Si quelqu’un t’a fait du mal ou si tu as peur, nous sommes là pour t’aider.

Tu peux nous appeler en tout temps (jour et nuit) pour parler de tes problèmes ou demander de l’aide. Nous sommes là pour te garder en sécurité.

Appelle‑nous dans les situations suivantes :

  • S’il y a de graves conflits dans ta famille;
  • Si tu es (ou a été) maltraité ou négligé; ou si tu crains d’être maltraité ou négligé;
  • Si tu es au courant qu’un enfant ou un jeune peut être maltraité ou négligé;
  • Si tu sais ou soupçonnes qu’un enfant ou un jeune est exposé à la violence familiale;
  • Si tu as besoin d’aide concernant une grossesse;
  • Si, comme parent, tu as l’impression de ne plus pouvoir supporter le stress;
  • Si tes parents font un abus d’alcool ou d’autres drogues et que tu ne te sens pas en sécurité;
  • Si on t’a jeté à la rue et que tu n’as nulle part où aller.

Si tu n’as pas besoin d’aide immédiatement, lis quand même ces renseignements pour être prêt si jamais tu as besoin d’aide ou si un de tes amis a besoin d’aide.

Si tu as besoin d’aide tout de suite, appelle‑nous au 905 433-1551. Nous sommes là pour t’aider 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Types de mauvais traitements

En quoi consistent les mauvais traitements et la négligence à l’égard des enfants? Par « mauvais traitements et négligence à l’égard des enfants », on veut dire les comportements mentionnés ci‑dessous, qui sont les comportements d’un adulte à l’égard d’un enfant ou d’un jeune de moins de 16 ans dont il a la responsabilité.

Les mauvais traitements peuvent être infligés plusieurs fois ou une seule fois.

  • Faire du mal sur les plans physique et affectif;
  • Avoir un contact sexuel non consenti ou suggérer un comportement sexuel;
  • Ne pas fournir de soins convenables;
  • Priver de soutien, de soins médicaux et d’affection;
  • Exposer l’enfant ou le jeune à la violence familiale.

Mauvais traitements physiques

  • Toute agression physique (à plusieurs reprises ou une seule fois);
  • Toute blessure corporelle causée par le manque de soins.

Mauvais traitements affectifs

  • Crier constamment après l’enfant ou le jeune;
  • Faire des remarques humiliantes;
  • Rejeter l’enfant ou ne pas y prêter attention;
  • Menacer l’enfant;
  • Faire des attaques verbales;
  • Exposer l’enfant à la violence familiale.

Mauvais traitements sexuels

  • Incitation à des contacts sexuels;
  • Fait d’être touché d’une manière sexuelle;
  • Exposition des organes génitaux;
  • Exposition à la pornographie.

Négligence

Ne pas fournir ce qui suit :

  • Nourriture et logement convenables;
  • Sécurité;
  • Traitement médical ou psychologique;
  • Surveillance;
  • Vêtements convenables.

Signes de mauvais traitements

Chacun réagit différemment aux mauvais traitements et à la négligence. Les signes de mauvais traitements et de négligence peuvent varier considérablement d’un enfant à l’autre.

Signes de mauvais traitements :

  • Présence de plusieurs blessures à divers stades de guérison;
  • Peur des adultes;
  • Agressivité extrême;
  • Repli sur soi extrême;
  • Profonde dépression;
  • Absences fréquentes de l’école;
  • Actes de délinquance ou abus d’alcool ou autres drogues;
  • Dessins ou description sexuellement explicites;
  • Prostitution;
  • Comportement séducteur.

Que faire

Parfois, la violence dure très longtemps et les enfants ne veulent pas en parler parce qu’ils pensent qu’ils font quelque chose de mal. Même si la personne qui te fait du mal te dit que c’est un jeu et que tu vas t’attirer des ennuis si tu dis quelque chose, tu devrais en parler à quelqu’un.

Tu n’as rien fait de mal

Tu ne t’attireras pas d’ennuis si tu parles à un professionnel. Si tu t’inquiètes pour ta sécurité ou celle d’un ami, confie‑toi à quelqu’un en qui tu as confiance. Tu peux parler à un enseignant ou au directeur de ton école; ou tu peux nous appeler. Un adulte en qui tu as confiance peut te venir en aide. Il peut t’aider à parler avec quelqu’un de la Société d’aide à l’enfance pour discuter de ton problème et de la façon de te garder en sécurité. Tu es très important pour nous.

Tu peux nous appeler en tout temps (jour et nuit) pour parler de tes problèmes ou demander de l’aide. Nous sommes là pour te garder en sécurité.

Tu peux également téléphoner à JeunesseJ’écoute au 1 800 668‑6868.